Biographie

Moi la Cello Woman et lui Mr Cello sommes complémentaires: Je lui chante des mots , il me joue des notes. Mr Cello, qui se prononce TCHÉLLO c’est mon violoncelle!!! Je suis chanteuse-violoncelliste comme certains sont plombiers-chauffagistes… Dans mon univers je débauche les baignoires et console les chaudières en panne… Mon inspiration vient essentiellement d’un groupe de gnomes sympathiques et farceurs qui ont un coeur à réparer, qualité indispensable pour rejoindre les gens « parfaits » du monde réel. Les thèmes de mes chansons sont les rencontres et les événements quotidiens vus par ces petits lutins fantaisistes et attachants. Comme mon nom Cello Woman (ne) l’indique (pas) je chante en français ! Je suis tombée dans la musique très jeune car l’un de mes aïeux, Emile, était grand compositeur de valse, tandis que Nathan l’oncle de celui-ci était professeur de violoncelle à Strasbourg. Notre parcours est jalonné de tremplins (Vive la Reprise, Le Mans Cité chansons…) et de rencontres (Juliette, Anne Sylvestre, Michèle Bernard,Xavier Lacouture, Chloé Lacan, Presque Oui,…). Pour la co-écriture des textes je me suis entourée de Gilles Roucaute et Zed van Traumat, pour l’apprentissage et les premiers arrangements de Johanne Mathaly, pour la mise en espace de Boris Bourdet. Bastien Lucas est présent sur scène dans le nouveau spectacle Comme des chansons continuent à naitre et pour leur permettre de s’épanouir j’ai intégré une fraternité-chansons : Les frères de la côte.

« Pardon d’interrompre la conversation mais j’aimerai quand même ajouter des détails sur ma vie : J’ai été joué par la grand-mère maternelle de Katrin’ puis laissé dans ma boîte quand elle fut trop âgée. Avec mon archet tout ébouriffé, mes cordes rouillées, mes couleurs fanées je n’étais pas beau à voir lorsqu’elle m’a récupéré. J’ai vite repris vigueur auprès de son luthier qui s’est bien occupé de moi. Elle me fais prendre l’avion, elle me fais jouer dans des lieux incroyables, elle me fais rencontrer des gens formidables. Je suis heureux avec elle.» Il fallait bien laisser la parole à Mr Cello, il nous aurait fait une crise d’existentialisme!!! Mr Cello a soigneusement éviter de vous parler de son penchant pour la drague andalouse et de nos échanges parfois orageux. Si son surnom est l’Espagnol ce n’est pas par hasard non plus. Il est sensible et susceptible, fatigant parfois… ennuyeux jamais. Il peut faire la tête et se terrer dans un mutisme inexpliqué. C’est un caractère indomptable mais il est là, présent, fidèle, patient. Venez donc participera à notre aventure…

Rechercher par Tags
Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives

© les Frères de la Côte • 2017

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now